Laure Mi Hyun Croset est née en 1973 à Séoul. Elle vit à Genève. Elle a étudié la littérature française et l’histoire de l’art à l’Université de Genève. Son recueil de nouvelles, Les Velléitaires, a paru au printemps 2010 aux Editions Luce Wilquin. Son autofiction, Polaroïds, parue en automne 2011 chez la même éditrice, a reçu le prix Eve de l’Académie Romande 2012. Elle termine actuellement son troisième opus.


crédits photo : whitebalance

"Les Velléitaires"      "Polaroïds"

Né en 1970 dans les Hautes-Pyrénées, Patrick FORT vit depuis une quinzaine d'années à Mont de Marsan. Il dévore un nombre vertigineux de livres, est curieux de tout et ne conçoit pas sa vie sans lire et sans écrire. Sa démarche est guidée par le plaisir de raconter des histoires. Aux autres certes, mais finalement aussi à lui-même. Après avoir remporté plusieurs prix dans différents concours de nouvelles, Patrick FORT a publié en 2009, aux Éditions Le Solitaire, son premier recueil de nouvelles "Le sang des chaînes" où les parcours intérieurs y croisent l’Histoire…En 2011, sont édités son deuxième recueil de nouvelles, plus intimiste, toujours aux Éditions Le Solitaire : "La Lettre et autres nouvelles" et une longue nouvelle consacrée à la Retirada : "Tierra de Dolor". En 2012, après deux ans de recherche et d’écriture, il sort son premier roman " Après Nous – Celestino Alfonso, guérillero dans la Résistance française".

 

Site officiel

Née le 6 août 69, Martine Plaucheur vit et travaille à Marseille. Après des études de lettres, devient rédactrice pour le groupe Hachette, et écrit pendant 5 ans dans les pages locales du ELLE. Parallèlement, elle commence à écrire des nouvelles qui seront publiées en 2008 sous le titre : "Chambre 21 ou l'épreuve de liberté" suivi des "Contes de la tyrannie ordinaire". Elle écrit également sur le net, un média qui "renouvelle son style et son inspiration". Elle tiendra notamment pendant 5 ans, de 2005 à 2010, "le blog de Plauch", une centaine de textes racontant "les péripéties sociales et la vie intérieure de Plauch, son double virtuel sur la toile" : chroniques, sujets de société, poèmes en prose, textes intimistes... En 2012, elle a publié son deuxième livre, un roman : « Singularité initiale ». Elle joue et écrit pour le théâtre. Martine Plaucheur est chargée de mission au Conseil régional PACA.

 

Le blog de Plauch        Page Facebook

Auteur- Photographe, Eva Cavanna écrit ou capte en un cliché, émotions, bonheur, tristesse... Depuis l’âge de 14 ans elle écrit et voit danser les lettres autour d’elle. Elle publie son premier roman « L’absence » en 2005 et enchaîne sur des livres de pensées ou fiction. Elle laisse voler ses pensées le plus simplement possible pour toucher le cœur de ses lecteurs. "Les ailes ne font pas l'ange " et "Il était là...", ses deux derniers écrits publiés en 2013, sont le reflet de la vie en toute simplicité. 2014 sera l’année de deux expositions photos qui lui permettront de partager son regard sur la vie, d'un livre autobiographique '' Jeux de maux", la finition de son premier scénario et la création d'un atelier de lecture afin que la magie des livres ne s'éteigne jamais


Site officiel

Jean-Paul Cotte a débuté la photographie en 2010. Ce qui n'était au départ qu'un passe-temps s'est très vite révélé une véritable passion qui, depuis, l'accompagne au quotidien. Son univers photographique et le traitement de ses images sont influencés par la peinture classique. Dans ses travaux il essaie de symbolismer l'humain avec ses doutes, ses contradictions , ses passions...Après deux expositions à Paris en 2011, il vient d'éditer, à compte d'auteur, un ouvrage en collaboration avec Paul Moyal, professeur de Lettres Classiques. Cet ouvrage intitué "Chercher Ithaque" établit un parallèle entre le parcours d'Ulysse et la traversée initiatique de l'enfance à l'âge adulte


Site officiel

Amel Maafa est maître assistante à la faculté des Lettres et des Langues Etrangères de l’Université de Guelma (Algérie). Elle enseigne les littératures francophones (maghrébine/subsaharienne/antillaise/québécoise/Machrek) et prépare une thèse de doctorat sur « La violence de l’écriture ou écriture de la violence dans l’œuvre romanesque de Rachid Mimouni ». Ses travaux concernent plus particulièrement l’esthétique de l’écriture maghrébine de la période postcoloniale.

Quelques publications :  Le discours d’une déracinée dans Solitude ma mère de Taos Amrouche  Les personnages en mouvement dans Le fleuve détourné de Rachid Mimouni 


 


 

André Ourednik est né à Prague en 1978. Il passe son enfance entre la Tchécoslovaquie, la Suisse romande et la Nouvelle Écosse. S’installant en Suisse, il vit d’abord en Argovie, et travaille comme main d’œuvre dans la construction, puis dans un musée d’art contemporain à Zurich. À partir de 1999, il étudie la philosophie, la géographie et l’informatique appliquée aux sciences humaines à Lausanne. Passionné de la poésie des expressionnistes, des beatniks et des musiciens de rock, il publie un premier recueil de poésie aux éditions l’Âge d’Homme en 2003 et commence à rédiger des nouvelles, diffusées dans diverses revues et dans le cadre d’émissions radiophoniques. Chercheur en géographie, il défend, en 2010, une thèse de doctorat consacrée aux espaces-temps humains. En 2013, il publie un premier livre en prose, "Contes suisses" aux éditions Encre Fraîche. Il travaille aujourd’hui comme chercheur et enseignant à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne.  "Wikitractatus"


Site officiel